La bouquinerie

La bouquinerie du Double Monde est située entre le premier étage du Rectorat et les caves du bâtiment historique. Les sous-sols, comprenant le coin « Chesterfield » et la mystérieuse cave de science-fiction, vous garderont au frais même lors de canicules. Le premier étage accueille quant à lui un espace de travail calme et lumineux. Outre une bibliothèque consacrée à Proust, vous pourrez y découvrir un grand nombre d’ouvrages en tous genres.

.

Maurice Chappaz & Corinna Bille à l’honneur

La Fondation de l’Abbaye Corinna Bille-Maurice Chappaz-Maurice Troillet a confié à l’Association Double Monde sa réserve de livres neufs pour la vente aux particuliers. Maurice Chappaz avait accumulé dans les combles de l’Abbaye du Châble des milliers de livres neufs, fruits de ses négociations avec ses multiples éditeurs. L’écrivain savait que ses livres et ceux de son épouse S. Corinna Bille lui survivraient. Quelques années après l’ouragan Lothar qui avait failli arracher le toit, il évoque ainsi ce « trésor » :

Sous ce toit de cette très vieille maison telle la cale d’un navire renversé (il navigue dans le firmament ce toit où une nuit voici cinq ans, toutes les ardoises ont giclé sous le cyclone, un jet de vent comme un typhon qui a balayé, emporté des pans de forêts), la cargaison des livres a à peine bougé. Le temps c’est le déluge, les piles s’entassent, basculent de bâbord à tribord. Et puis il faut souvent d’un jour à l’autre débarquer, embarquer le fret.

Ces livres ont trouvé maintenant un nouveau port, dans une belle demeure qui aurait plu à l’écrivain. Ils sont dans les mains d’une jeune équipe dynamique qui a été d’accord de valoriser et de mettre à disposition ce patrimoine. Le lecteur y trouvera, dans une pièce dédiée, les ouvrages des deux écrivains soigneusement classés et présentés, à des prix raisonnables. Il pourra ainsi choisir entre plusieurs éditions du premier roman de S. C. Bille, Théoda, avec aussi des traductions en italien, en allemand ou même en rhéto-romanche… On y trouvera aussi des éditions épuisées comme la correspondance de haute tenue entre Maurice Chappaz et Gustave Roud, plusieurs livres autobiographiques de S. C. Bille, comme Le vrai conte de ma vie, ou encore des centaines de livres pour enfants qui se laissent découvrir dans leur variété de formats et de couleurs…

Pour la Fondation de l’Abbaye, Pierre-François Mettan